Viande rouge : l’Algérie va importer 20 000 tonnes pour le Ramadhan

Viande rouge : l'Algérie va importer 20 000 tonnes pour le Ramadhan

Intervenant sur les ondes de la Radio nationale algérienne, le conseiller au ministère de l’Agriculture, Mouloud Tria, a déclaré que « plus de 20 000 tonnes de viande rouge seront importées, principalement de l’Amérique du Sud, et commercialisées sur le marché national à un prix plafonné fixé à 1 200 DZD/kg durant le prochain mois de Ramadhan ».

Le même responsable a ajouté qu’ « en plus des 540 points de vente directe » qui seront ouverts à l’occasion du mois sacré, « cette quantité sera commercialisée sur le marché national à travers des accords avec les grandes surfaces de distribution ».

S’agissant de la viande de volaille, Tria a évoqué « la récente décision relative au plafonnement des prix de vente à 350 DZD/kg au niveau de l’Office national de l’alimentation bovine et de l’élevage avicole ».

Il a précisé que la commercialisation de la volaille se fera « directement au consommateur au prix plafonné de 350 DZD/kg, à travers ses quatre-vingts points de vente, en plus des 540 points de vente qui seront ouverts en prévision du mois de Ramadhan », ajoutant que « la volaille congelée sera vendue à un prix inférieur ».

Tria a confirmé que cette mesure vise principalement à « réguler les prix de la volaille, qui connaissent une hausse injustifiée depuis plusieurs jours », rappelant que « l’office national des aliments du bétail (ONAB) détient « une part de marché de pas moins de 15% pour la viande blanche, avec une offre de plus de 10 mille tonnes/mois au niveau des marchés ».

Et afin de contribuer davantage à la régulation du marché, l’Office entend » accroître progressivement sa part de marché, notamment en renforçant son rôle dans la fabrication et la commercialisation d’aliments pour animaux ». Des mesures louables, certes, mais qui méritent réflexion. Notamment pour ce qui est des dépenses.

Par ailleurs, l’Inspecteur central au ministère de l’intérieur, Saïd Samet, a indiqué lundi, dans des déclarations à la Radio nationale, que « 2.4 millions de personnes ont bénéficié de l’aide du couffin du Ramadhan. Dans ce contexte, il est utile de rappeler que le conseil des ministres, s’était penché lundi sur l’examen des mesures prises concernant l’approvisionnement  en prévision du mois  sacré.

Laisser un commentaire