Tebboune à propos de la position de l’Espagne vis-à-vis du Sahara occidental : « Une position individuelle du Gouvernement Sanchez »

Tebboune à propos de la position de l’Espagne vis-à-vis du Sahara occidental : "Une position individuelle du Gouvernement Sanchez"

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a affirmé dans un entretien accordé à Al Jazeera que l’Algérie considérait la position de l’Espagne vis-à-vis du Sahara occidental comme une position individuelle du gouvernement Pedro Sanchez.

Dans un entretien accordé à la chaine d’information qatarie, diffusé mardi soir, le Président Tebboune a déclaré : « Nous considérons la position de l’Espagne vis-à-vis du Sahara occidental comme une position individuelle du Gouvernement Sanchez », soulignant que l’Espagne « s’est alignée dans le dossier du Sahara occidental avec des attitudes secrètes qui ne la déchargent pas de ses responsabilités ».

Il a fait savoir, dans le même cadre, que les « échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Espagne se poursuivent et leur majorité s’effectue par le secteur privé dans les deux pays ».

Le Président Tebboune a dit, par ailleurs, « regretter que les relations algéro-marocaines en soient arrivées à ce stade entre deux pays voisins », soulignant que les relations entre les deux pays sont arrivées à « un point de non- retour » et que la position algérienne était une « réaction ».

Evoquant les relations avec l’Italie, le Chef de l’Etat a affirmé qu’elles étaient « stratégiques, historiques et très solides, remontant à l’époque de la Guerre de libération », relevant que l’accord sur l’énergie avec l’Italie « couvre l’électricité, le gaz et l’hydrogène, et nous œuvrons à le mettre en œuvre en coopération avec l’Europe ».

Concernant la crise en Ukraine, le Président Tebboune a indiqué que « l’Algérie est habilitée à jouer un rôle de médiation dans la crise ukrainienne, l’Algérie étant parmi les rares pays à jouir de la crédibilité nécessaire pour s’acquitter de cette mission », ajoutant que « ma visite en Russie est toujours d’actualité et aura lieu le mois de mai sur invitation du président russe ».

Pour ce qui est des relations allégro-françaises, le Président de la République a indiqué que « notre relation avec la France est fluctuante », soulignant que « l’ambassadeur algérien sera bientôt de retour à Paris ». Le Président Tebboune a évoqué la cause palestinienne qu’il a qualifiée de « cause centrale » et de « question quasi interne en Algérie ».

Laisser un commentaire