Frontières marocaines : l’ANP déjoue des tentatives d’introduction de plus de 5 quintaux de drogues

Frontières marocaines : l’ANP déjoue des tentatives d’introduction de plus de 5 quintaux de drogues

Des tentatives d’introduction d’importantes quantités de drogues provenant des frontières avec le Maroc, s’élevant à plus de 5 quintaux de kif traité ont été mises en échec lors d’opérations menées entre le 12 et le 18 octobre en cours, par des détachements combinés de l’Armée nationale populaire, indique mercredi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

« Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en continuité des efforts soutenus visant à contrecarrer le fléau du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’ANP ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité lors de diverses opérations exécutées à travers les Régions militaires, 46 narcotrafiquants et ont saisi un fusil mitrailleur FMPK, un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et une quantité de munitions, alors qu’ils ont mis en échec des tentatives d’introduction de grandes quantités de drogues provenant des frontières avec le Maroc, s’élevant à 5 quintaux et 69 kilogrammes de kif traité, et saisi 221036 comprimés psychotropes », précise la même source.

Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’ANP « a éliminé, lors d’une opération de recherche et de ratissage dans la région de Chaabet Taouririne à Tipaza 2 terroristes et a récupéré 2 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, 6 chargeurs de munitions et 2 paires de jumelles, alors qu’une mine artisanale et des produits explosifs ont été récupérés et détruits lors de cette même opération », ajoute le communiqué.

Dans le même contexte, un autre détachement de l’ANP « a découvert et détruit 2 casemates pour terroristes et 31 kilogrammes d’explosifs (TNT), lors d’une patrouille de fouille et de recherche à Médéa, tandis qu’un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté à Djanet ».

Laisser un commentaire